Pourquoi faire une étude de sol ? 3 raisons à connaître

En amont d’un chantier de construction, réaliser une étude de sol apporte de nombreux avantages. Cette étape vous donne en effet des indications nécessaires à la poursuite de votre projet. Avec Certy’Sol, bureau d’études des sols dans les Hauts-de-France, découvrez maintenant trois raisons de faire réaliser une étude de sol.

Selon sa localisation, un terrain constructible peut être concerné par un ou plusieurs risques naturels. Ceux-ci, souvent sous-estimés, peuvent pourtant déstabiliser votre construction sur le long terme : inondations, remontées de nappe phréatique, glissement de terrain, chute de bloc, etc. Faire une étude de sol permet de dresser un état des lieux global du terrain. Cette analyse livre ensuite des renseignements essentiels pour adapter et sécuriser le bâti. Pour cela, un géotechnicien se rend sur place afin de mener différentes opérations. Il peut ainsi relever la présence de végétaux révélant, par exemple, un lieu humide. Il procède également à différents relevés à l’aide de machines spécialisées (pénétromètre dynamique, sondage pressiométrique…). Un rapport vous est finalement remis, répertoriant les caractéristiques de votre terrain. Ce document servira de base aux discussions avec les professionnels du bâtiment (architectes, maîtres d’ouvrage, maçons…) que vous serez amenés à rencontrer pour mener votre construction à son terme.

1/ Se protéger des risques naturels

2/ Rendre visible l’invisible

Selon sa localisation, un terrain constructible peut être concerné par un ou plusieurs risques naturels. Ceux-ci, souvent sous-estimés, peuvent pourtant déstabiliser votre construction sur le long terme : inondations, remontées de nappe phréatique, glissement de terrain, chute de bloc, etc. Faire une étude de sol permet de dresser un état des lieux global du terrain. Cette analyse livre ensuite des renseignements essentiels pour adapter et sécuriser le bâti. Pour cela, un géotechnicien se rend sur place afin de mener différentes opérations. Il peut ainsi relever la présence de végétaux révélant, par exemple, un lieu humide. Il procède également à différents relevés à l’aide de machines spécialisées (pénétromètre dynamique, sondage pressiométrique…). Un rapport vous est finalement remis, répertoriant les caractéristiques de votre terrain. Ce document servira de base aux discussions avec les professionnels du bâtiment (architectes, maîtres d’ouvrage, maçons…) que vous serez amenés à rencontrer pour mener votre construction à son terme.

Si vous vendez un terrain

Un terrain constructible vendu sans étude de sol en amont peut révéler de mauvaises surprises par la suite. C’est pourquoi faire une étude de sol préalable sera obligatoire dès l’entrée en vigueur de la loi ELAN, au 1erjanvier 2020. Avec cette étude, toutes les caractéristiques du terrain sont communiquées à l’acheteur, assurant le bon déroulement de la transaction. Pour plus d’informations, retrouvez notre site dédié aux nouvelles mesures de la loi ELAN.

Vous achetez un terrain

Lors de la signature du compromis de vente, une étude de sol préalable G1 doit vous être remise par le vendeur à compter du 1 er janvier. Il vous appartient alors de faire réaliser une étude de sol G2 AVP , servant à déterminer les techniques nécessaires à votre projet en fonction du niveau de risque. Le rapport établi sera ensuite à communiquer à votre constructeur pour le bon déroulement du chantier.

Vous savez maintenant pourquoi faire une étude de sol est primordiale. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez toutes les missions réalisées par Certy’Sol !

3/ Mener à bien sa transaction immobilière